Accueil > Communauté BGE : Paroles de partenaires

Mohed Altrad

Président de l'AFE

« Les entrepreneurs sont des moteurs de croissance à forte valeur ajoutée : des créateurs de richesse et d'emploi.  »

L'AGENCE FRANCE ENTREPRENEUR (AFE), CREEE EN AVRIL 2015 A POUR MISSIONS DE PROMOUVOIR L'ENTREPRENEURIAT ET L'esprit d'entreprendre

"Nous savons qu'un créateur accompagné dispose de meilleures chances de réussite. Il faut impérativement améliorer toujours plus l'appui aux porteurs de projets et aux entrepreneurs en étant au plus près d'eux, sur le terrain ou en  proposant des outils et services numériques. Cet accompagnement doit bien sûr être adapté aux différents profils d'entrepreneurs et de projets. Il doit être renforcé en priorité dans les territoires fragiles pour atteindre celles et ceux encore trop éloignés de la chaîne entrepreneuriale. Nous devons favoriser les créations/reprises d'entreprises plus pérennes et créatrices d'emploi et aider à leur développement. L'effort doit aujourd'hui porter sur la mise en synergie des différents acteurs intervenant dans le soutien aux entrepreneurs. A cet égard, la présence de BGE au Comité de Coordination des réseaux (CCR) sera précieuse pour nourrir les travaux de cette instance qui travaillera dans un premier temps au renforcement de l'accompagnement dans les territoires fragiles et en phase post-création."

Lire l'interview dans son intégralité

A PROPOS DE l'Agence France Entrepreneur

L' Agence France Entrepreneur (AFE) a pour membres fondateurs, l'Etat, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), l'Association des Régions de France (ARF), le Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables (CSOEC), CCI France et l'Assemblée permanente des Chambres des métiers et de l'artisanat (APCMA). Elle a pour objet de renforcer et mieux coordonner l'action nationale et locale en faveur de l'entrepreneuriat, prioritairement en faveur des territoires fragiles, notamment des quartiers prioritaires de la politique de la ville, des zones de revitalisation rurale, des outre-mer et des zones d'aides à finalité régionale, au service de trois priorités : - favoriser les créations et les reprises d'entreprises plus pérennes et créatrices d'emploi ; - aider au développement des très petites entreprises (TPE) et des petites et moyennes entreprises (PME) qui créent de l'emploi ; - innover pour créer un cadre plus favorable à l'initiative économique.